English    Français    Deutsch    Español    Русский    עברית    العربية    Nederlands    Svenska 
Home > A propos de EAPPI > Aperçu

Aperçu

Olive branch. Photo: EAPPI, 2007.

Le Programme œcuménique d'accompagnement en Palestine et Israël (EAPPI) s'efforce de soutenir les initiatives locales et internationales visant à mettre fin à l'occupation israélienne et à trouver une solution au conflit israélo-palestinien par une paix juste, fondée sur le droit international et les résolutions des Nations Unies.

 

Mandat

EAPPI a pour mission d'accompagner les Palestiniens et les Israéliens dans leurs actions non violentes et leurs efforts concertés en vue de mettre fin à l'occupation. Les participants au programme suivent et rapportent les violations des droits de la personne et du droit international humanitaire, soutiennent les actes de résistance non violente aux côtés des Palestiniens chrétiens et musulmans locaux et des militants pacifistes israéliens, offrent une protection par leur présence non violente, mènent une action de promotion au niveau politique et, de manière générale, manifestent leur solidarité aux Eglises et à tous ceux qui luttent contre l'occupation.

EAPPI cherche à fournir des informations fiables et à jour sur la situation d'occupation. Cliquez ici pour accéder à des photos et vidéos de certaines communautés partenaires d'EAPPI.

 

Principes

Le programme EAPPI se fonde sur les principes du droit international humanitaire et des droits de la personne, et notamment sur les résolutions du Conseil de sécurité, de l’Assemblée générale et de la Commission des droits de l’homme des Nations Unies. L'un des principes directeurs du programme EAPPI est l'"impartialité de principe"; selon le Code de conduite du programme "Nous ne prenons pas parti dans ce conflit et nous ne discriminons personne, mais nous ne sommes pas neutres en ce qui concerne les principes des droits de la personne et du droit international humanitaire. Nous voulons être au service de toutes les parties de ce conflit, dans l'équité et sans parti-pris, en paroles et en actes."

 

Nous abordons les situations en nous fondant sur la conviction que l'occupation fait du tort non seulement aux Palestiniens, mais aussi aux Israéliens, à partir de notre souci des souffrances qu'endurent ces deux peuples, celui de Palestine et celui d'Israël. Nous reconnaissons l'humanité de quiconque est impliqué dans ce conflit, aussi bien  des victimes que des auteurs de violences et de violations des droits de la personne, mais le programme manifeste notre solidarité avec les personnes des deux parties de ce conflit qui s'efforcent de mettre fin sans violence à l'occupation et à parvenir à une paix juste.

 

Nous souhaitons aussi soutenir les gens au niveau local toutes les fois qu'ils ont une possibilité de devenir acteurs de leur propre protection et de se protéger mutuellement. Simultanément, nous reconnaissons que la confiance et la marge de manœuvre de la population locale peuvent être très réduites, mais elles ne sont pas nulles. Partout où cela est possible, nous cherchons à soutenir le potentiel d'action des gens pour leur protection et leur sécurité par des moyens qui manifestent et renforcent l'interdépendance des personnes.

 

Objectifs

La mission du programme étant d'accompagner les Palestiniens et les Israéliens dans leurs actions non violentes et leurs efforts concertés en vue de mettre fin à l'occupation, voici quelques précisions sur ses buts:

  • Participer à la vie et aux travaux quotidiens de la société civile, des Eglises et communautés palestiniennes et israéliennes.
  • Être une présence visible dans les communautés et les localités vulnérables, notamment aux environs des colonies israéliennes et près du mur et des barrières, des écoles et des habitations, dans les champs et les vergers.
  • Etre activement à l'écoute de la population locale et faire connaître ses souffrances quotidiennes sous l'occupation, écrire au sujet de ce vécu ou en parler dans des rapports et des conférences.
  • Suivre de près le comportement des soldats israéliens (par ex. aux postes de contrôle et autres barrages, et au cours de manifestations et actions militaires) et prendre contact avec les organisations et les autorités compétentes pour leur demander d'intervenir.
  • Interpeller de manière non violente les auteurs de violations des droits humains.
  • Rédiger des documents de bonne qualité et de première main, des témoignages et des analyses.
  • Rapporter les violations des droits humains et du droit international humanitaire dont les accompagnateurs œcuméniques ont été témoins, fournir des documents et informer, au moyen de ces rapports les gouvernements et les organismes intergouvernementaux en les priant instamment d'agir.
  • Prendre contact avec les médias aux niveaux local, national et international.
  • Participer à l'action internationale de promotion et à des activités en réseau qui mettent en lumière la situation des droits humains en Palestine.

 

Informations générales

A la suite de l'appel lancé par les Eglises locales de Jérusalem, appel qu'elles ont présenté  à la délégation œcuménique  en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés en juin 2001 et lors du Colloque œcuménique international qui s'est tenu à Genève en août 2001, le Comité exécutif, lors de sa réunion de septembre 2001 a recommandé la création d'un "programme d'accompagnement impliquant une présence œcuménique"; il s'inspirerait de l'expérience des Christian Peacemaker Teams et serait en lien étroit avec les Eglises locales.

 

Après avoir longuement consulté les Eglises et les partenaires œcuméniques et à la suite d'une phase d'estimation et d'étude de faisabilité (octobre 2001 à janvier 2002), l'équipe Relations du COE a réuni à Genève le groupe de travail sur l'accompagnement les 1er et 2 février 2002, afin d'élaborer le cadre du futur programme d'accompagnement, qui devait recevoir l'approbation du Comité exécutif en février de la même année. Cette approbation ayant été donnée, le programme EAPPI a été lancé; à l'origine, il était intégré à la "Campagne œcuménique du COE pour mettre fin à l'occupation illégale de la Palestine. Soutenons une paix juste au Proche Orient", campagne qui constituait elle-même la première initiative annuelle de la Décennie Vaincre la violence du COE: les Eglises en quête de réconciliation et de paix (2001-2010).

 

Ainsi, répondant à l'appel émanant des Patriarches et chefs des Eglises chrétiennes de Jérusalem demandant aux chrétiens d'être solidaires avec les Eglises et le peuple de Palestine, les Eglises participant au programme ont cherché des accompagnants prêts à y participer pendant trois mois. Depuis lors, le programme fonctionne, des accompagnants œcuméniques sont constamment sur le terrain et travaillent avec de nombreuses personnes de diverses localités.

 

Pour plus d'informations générales, lisez certains des documents d'orientation politique du COE sur le programme EAPPI