English    Français    Deutsch    Español    Русский    עברית    العربية    Nederlands    Svenska 
Home > Nouvelles > Nouvelles de EAPPI > Nouvelles du COE

Nouvelles du Conseil Oecuménique des Églises (COE)

Veuillez entrer un mot-clé
  • 24.08.05

    Septembre 2005

    > Diffusion de documents de culte et copyright > Voyage de "Transformation" pour toucher les jeunes adultes > Journée internationale de prière pour la paix > Rencontre mondiale des responsables œcuméniques aux USA > Le pasteur Kobia visite les églises d'Ethiopie > Théologie et accompagnement en Palestine et en Israël

  • 22.08.05

    Message du COE: pour évaluer le retrait de Gaza, il faudra voir si des signes de paix se manifestent dans les mois à venir

    L'équipe "Relations internationales" du Conseil œcuménique des Eglises estime que pour porter un jugement valable sur le retrait de Gaza, il faudra attendre la manifestation d'un certain nombre de "signes de paix" au cours des prochains mois.

  • 8.08.05

    Le 21 septembre, les Eglises prieront pour la paix en Asie et dans le monde

    En 2005, pour la seconde année successive, les Eglises représentant plus de 560 millions de chrétiens du monde entier sont invitées à célébrer, le 21 septembre, la Journée internationale de prière pour la paix, dans le cadre de la Journée internationale de la paix instaurée par les Nations Unies.

  • 4.05.05

    Message des présidents du COE à l'occasion de la Pentecôte 2005

    La grâce et la paix soient avec vous en cette fête de Pentecôte 2005 lors de laquelle nous célébrons les nombreux dons de l’Esprit de Dieu !

  • 21.03.05

    L’objection de conscience peut-elle mettre fin à l’occupation ?

    Le mouvement d’objection de conscience s’est rapidement étendu en Israël ces dernières années. La société israélienne accepte mieux le refus de servir dans les territoires occupés, de la part de ceux que l'on appelle les «refuzniks». Un membre du programme d'accompagnement oecuménique en Israël et Palestine (EAPPI) nous décrit ce phénomème nouveau.

  • 20.12.04

    Janvier 2005

    > Réunion orthodoxe de préparation à l'Assemblée > Semaine de prière pour l'unité des chrétiens > Conférence de jeunes missiologues > Le COE au Forum social mondial

  • 9.12.04

    Message de Noël 2004 de la part du secrétaire général du Conseil oecumenique des Églises

    La bonne nouvelle de Noël brille sur le monde, semblable au soleil d’été de l’hémisphère sud, ou au scintillement d’une étoile dans le ciel hivernal du nord. Elle resplendit, cette bonne nouvelle annonciatrice d’une grande joie dans un monde où nous sommes cernés de nouvelles inquiétantes. Elle renouvelle notre foi dans la promesse de la paix sur la terre et nous invite une fois de plus à louer Dieu dont la gloire va jusqu’au plus haut des cieux. Pendant des siècles, l'espérance de paix qui s’attache à Noël a été au centre de l’affirmation de la foi chrétienne. Chaque fois que nous célébrons la naissance du Christ, nous nous engageons à vivre cette espérance.

  • 8.12.04

    Comment Marie et Joseph auraient-ils franchi un poste de contrôle ?

    C’est tout naturellement que l’attention du monde se porte sur Bethléem, petite ville de Cisjordanie, à cause de l’événement commémoré par les festivités de Noël. Les touristes se pressent à Bethléem pour célébrer Noël là où tout a commencé, il y a plus de 2000 ans. Mais le fait que les visiteurs du monde entier puissent se rendre à Bethléem, alors que la plupart des Palestiniens ne le peuvent pas, est une ironie cruelle, particulièrement sensible à ce moment de l’année. C’est ce qu’a voulu rappeler l’année dernière le Comité civil du village palestinien de Sawahreh.

  • 7.10.04

    Rebâtir une maison pour construire un avenir commun

    Jeunes et vieux, ils sont venus de toutes les parties du monde et se sont retrouvés dans le petit village d’Anata pour reconstruire, avec des Israéliens et des Palestiniens, une maison démolie où logeait une famille palestinienne de 23 personnes. L’objectif premier était de leur redonner un toit, mais la motivation profonde allait beaucoup plus loin : construire cette maison, c’était aussi un acte de résistance à l’occupation.

  • 2.09.04

    Deux Israéliennes choisissent des voies différentes

    Maya (20 ans) et Lior (18 ans), ont toujours vécu en Israël. Elles appartiennent au même peuple, ont une histoire commune, ont fréquenté le même genre d’écoles. Pourtant, leurs vies ont pris des orientations tout à fait différentes. Tandis que Maya cirait ses chaussures militaires dans un cantonnement de Gaza, Lior manifestait contre le mur. Mais ces deux femmes partagent le même rêve: que la paix règne un jour entre Israéliens et Palestiniens.