English    Français    Deutsch    Español    Русский    עברית    العربية    Nederlands    Svenska 

A Jérusalem et dans le monde entier débute une semaine d'action des Eglises pour le Moyen-Orient

4.06.08

 

Une accompagna­trice oecuménique écrit une prière pour la paix lors d'un pélerinage à travers de Jérusalem en 2004. Photo: EAPPI

Alors que débute la semaine mondiale d'action pour la paix en Israël et en Palestine, de nombreuses Eglises se réunissent aujourd'hui pour un service oecuménique à Jérusalem, remerciant "chacune des Eglises et des paroisses qui, dans le monde entier, prient avec nous en cette journée pour la paix".

 

Du 4 au 10 juin 2008, dans plusieurs dizaines de pays, des paroisses protestantes, catholiques et orthodoxes vont se joindre à elles et prier pour une terre ayant "profondément besoin de paix". Ils utiliseront une prière des responsables d'Eglise de Jérusalem demandant de donner aux dirigeants politiques "le courage de signer un traité de paix qui mette fin à l'occupation imposée par un peuple sur un autre, accorde la liberté aux Palestiniens, donne la sécurité aux Israéliens et nous libère tous de la peur."

 

Par ailleurs, une série de voeux et de prières ont été envoyés à Bethléem pour être utilisés au cours de la semaine. Ces signes de soutien ont pour le moment été envoyés de 30 pays différents, dont Cuba, le Bangladesh et la Nouvelle-Zélande. Certains de ces messages seront lus à haute voix le 8 juin au cours d'une cérémonie organisée sur la Place de la Crèche, à Bethléem, où une "horloge vivante" évoquera les soixante années de la vie de réfugiés et de personnes déracinées des Palestiniens.

 

Les participants à la semaine d'action exhortent les responsables nationaux à jouer un rôle plus actif dans la promotion d'une résolution équitable du conflit. Les Eglises ont interpellé le ministère des Affaires étrangères et les parlementaires en Australie, en Hongrie, en Ecosse et en Afrique du Sud, notamment. En Norvège, le ministre des Affaires étrangères et un responsable d'Eglise palestinien s'exprimeront lors d'un service multireligieux pour la paix.

 

La sensibilisation des Eglises et du public au conflit israélo-palestinien est un des principaux enjeux de la semaine. Une société missionnaire allemande a invité 23 Eglises partenaires de dix pays, aussi éloignés que le Ghana et le Japon, à y prendre part. L'Eglise de Ceylan oeuvre à l'éducation de ses paroisses. De jeunes Philippins débattront et chanteront des chansons pour la paix dans un café pour jeunes. Des groupes d'Eglise des Pays-Bas organisent des concerts interculturels, des séminaires interreligieux et des documentaires internationaux afin de diffuser différents points de vue sur la nécessité de la paix.

 

Les participants ont affirmé au Conseil oecuménique des Eglises, qui est l'instigateur de cette manifestation, qu'ils saluent la possibilité d'agir ensemble après tant d'années de préoccupations croissantes liées aux événements qui ont lieu dans la région. Ils ont insisté sur le fait que la justice doit être faite, pour le bien à la fois des Palestiniens et des Israéliens, thème repris dans le message de la semaine d'action.

 

Des activités autour de la semaine d'action ont été recensées pour le moment dans 33 pays et le réseau Pax Christi et l'organisation World Vision International participent également activement. Cette initiative a pour nom "Action internationale des Eglises pour la paix en Israël et en Palestine, 4-10 juin 2008". La prière et le message de Jérusalem ont été distribués à des paroisses et des personnes individuelles dans plus d'une centaine de pays. Le COE met à disposition des ressources en allemand, anglais, espagnol et français. Les participants nationaux en ajoutent en arabe, italien, néerlandais, norvégien et suédois.

 

Action internationale des Eglises pour la paix en Israël et en Palestine

 

Eglises membres du COE en Israël et en Palestine (en anglais)

 

Comments